top of page

Bilan 2022 et résolutions 2023

Il est habituel au début du mois de janvier de faire le bilan de l'année passée et de lister les résolutions pour la nouvelle année. Dès le mois de décembre on voit fleurir sur les réseaux sociaux des vidéos retraçant l'année écoulée, les meilleurs moments et jamais ce qui a été difficile. On peut même créer un tableau composé des 9 meilleures photos de l'année.


Et vous verrez ensuite sur ces mêmes comptes leurs bonnes résolutions pour l'année à venir, en général manger mieux, faire plus de sport, et pour les mamans mieux communiquer avec ses enfant et son-sa conjoint-e. Ce que j'écris est très caricatural, mais c'est comme ça que je vis ce que je vois sur les réseaux sociaux.


Pour ma part, je n'ai jamais aimé cette période de changement d'année. Quand je travaillais à l'hôpital , je m'arrangeait pour être de garde pour ne pas avoir être obligée de faire la fête, de souhaiter la "bonne année" à des gens que je ne connaissais pas et que je ne reverrai peut-être jamais.

Non pas que je leur souhaite des mauvaises choses, mais j'ai du mal avec cette injonction sociale de souhaiter "meilleurs vœux" au début de chaque discussion, cette course à être le premier.

Comme le dit Solineseveiller, "je serai là".


L'idée de ce post n'était pas de déblatérer sur les vœux de nouvelle année. Je voulais partager autour des bonnes résolutions.

Je trouve que prendre des résolutions au jour du 1er janvier, des résolutions qui ne seront pas tenues n'a pas grand intérêt. Ou peut-être juste amener encore plus de culpabilité quand elles sont trop difficile à tenir.


Dans mon travail auprès des familles, je prends de nouvelles résolutions tous les jours. Résolution de me tenir à jour des connaissances par la lecture, par la formation continue, résolution de remettre en question ma pratique, résolution de prendre en soin les familles dans leur individualité, résolution de vous donner des informations justes et vraies.


Ce sont toutes ces résolutions, prises chaque jour qui font l'essence de mon métier et qui font la professionnelle que je suis. je ne suis plus celle que j'étais hier et je ne suis pas encore celle que je serai demain.



4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page